Elections 2018 CTM MTES –MCT/RCT : La CGT 1ère organisation !

Avec 24,47 % des voix, la CGT progresse et arrive en tête de l’élection au Comité Technique Ministériel. Elle y aura 5 élu-e-s. Nous remercions les électrices et les électeurs de tous services, de toutes catégories, qui ont fait confiance à la CGT et permis ce résultat. Les 15 sièges du CTM se répartissent ainsi selon les voix obtenues :

2018 2014
CGT 24,47 % 5 sièges 23,46% 4 sièges
FO 22,65 % 4 sièges 24,23 % 4 sièges
UNSA 19,33 % 3 sièges 18,68 % 3 sièges
CFDT 14,35 % 2 sièges 14,29 % 2 sièges
FSU 5,94 % 1 siège 5,19 % 1 siège
SOLIDAIRES 4,39 % 5,03 % 1 siège
SNCTA-SNPL 4,35 % 3,87 %
CFTC 1,35 % 2,36 %
CGC 1,64 % 1,33 %
UNIPEF 1,53 % 1,55 %

Avec environ 65 000 inscrits, la participation de 73,5 % reste élevée (75 % en 2014). Cette forte mobilisation des personnels renforce la légitimité des syndicats et constitue un encouragement pour faire entendre les revendications, défendre les missions de service public, les garanties collectives et proposer des alternatives aux politiques d’austérité. Ce résultat prouve également que les agents n’adhèrent pas aux orientations en cours et à venir… La CGT favorisera l’unité d’action de tous les personnels dans chaque service des ministères et établissements publics.

Les résultats des votes aux CT locaux, aux CAP et CCP seront donnés prochainement. Nous remercions les syndiqués, les candidats et les élus CGT pour leur implication dans la campagne et dans leur activité à venir.

Nos missions de service public, nos statuts, notre pouvoir d’achat sont directement attaqués au nom d’une austérité sans fin… Comme ils le sont par les chantiers de « modernisation » de la Fonction Publique : fin du statut, recours massif aux contractuels, rôle des CAP/CCP réduit à une peau de chagrin, disparition des CHSCT…La « préfectoralisation » de tous nos services ministériels avancent à marche forcée, au nom de la modularité et de la mutualisation. Autant de sujets appelant l’implication de tous les personnels ainsi que nos élus et mandatés pour un avenir meilleur au quotidien.

Le 14 décembre, la CGT appelle à la grève et aux manifestations pour défendre le pouvoir d’achat des salariés et contre l’injustice fiscale, sociale, la précarité. Pour une transition juste et solidaire, une égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, en actes ! Les jeunes dans la galère, les salariés dans la précarité, les vieux dans la misère, ça suffit !

Il ne peut y avoir de transition écologique et energétique sans progrès social.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.