Avis de gros temps sur l’emploi à Météo France

Alors que Météo France a déjà prévu de fermer la moitié de ses 108 centres météorologiques d’ici fin 2016 et de supprimer quelque 500 postes, l’établissement public va aborder cet automne la réorganisation du temps de travail, un nouveau chantier qui suscite l’inquiétude de la CGT.

«Nous n’avons pas encore fini la restructuration débutée en 2008, que déjà, de nouveaux chantiers sont en route, avec notamment l’évolution de l’organisation du temps de travail», s’inquiète Sylvie Pitkevitch car «d’expérience, on sait que cela va rarement dans le bon sens», a-t-elle ajouté.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.